Les meilleurs moyens de motiver les élèves à prendre la parole

Dernière mise à jour : 16 avr.

Vous enseignez le FLE et la dernière chose que vos étudiants semblent vouloir faire est de parler français ? Oh là là, nous sommes tous passés par là ! Nous avons tous eu cet étudiant ou étudiante qui refuse tout simplement de s'engager dans les leçons et qui n’arrive pas à surmonter ses blocages. Or, nous le savons, c’est en parlant qu’on apprend à parler. Alors, comment les stimuler ? Quels instruments leur proposer ? Voici quelques pistes pour motiver les élèves à prendre la parole.



1. Fixez des objectifs

En fin de compte, les élèves parleront lorsque c'est important pour eux. Vous pouvez demander aux élèves de noter les compétences spécifiques qu'ils espèrent acquérir grâce au cours. Lorsque les élèves sont motivés par un objectif personnel, cela les encourage à participer aux activités qui les aideront à l’atteindre.


2. Normaliser l'expression orale

Parler en français ne doit pas être un événement rare et redouté. Si les élèves s'attendent à s'entraîner à parler à chaque leçon, ils s'y habitueront, ce qui les rendra moins intimidants. En fait, la meilleure façon d'éliminer les obstacles à l'expression orale est tout simplement de parler. C’est si simple que ça! Si les élèves savent que, à chaque cours, ils devront passer au moins cinq minutes à parler français, ils seront progressivement plus enclins à le faire. Par exemple :

Activité brise-glace vol.2 Pour éviter les moments de silence pendant la classe, détendre les étudiants et encourager la prise de parole. Convient aux niveau A2-B1.


3. Écrire d'abord, parler ensuite

Pour les élèves qui ont du mal à parler français, il peut être très utile d'écrire d'abord un texte, puis de s'entraîner à le prononcer. L'écriture donne aux élèves le temps de réfléchir à ce qu'ils vont dire, de vérifier leur grammaire et de chercher les mots ou les phrases qu'ils ne connaissent pas. Par exemple :

Dossier spécial Saint Valentin - Fiche FLE A2 - B1.

Répondre aux questions à la maison à l'écrit. Continuer la discussion en classe.


4. Trouver des sujets pertinents

Les élèves seront plus motivés pour parler d'un sujet qui les intéresse. Exploitez la passion des élèves en abordant des sujets d'actualité afin que les élèves aient beaucoup à dire. Y a-t-il une nouvelle chanson ou un nouveau film dont tout le monde parle ? Alors parlez-en ! Un événement important s'est-il produit dans le monde cette semaine ? Un sujet de conversation parfait. En voilà un exemple :

Fiche FLE B1 - " Le télétravail "

Un an et demi après la pandémie: une généralisation du télétravail.


5. La vidéo en classe de FLE

Le professeur choisit un documentaire vidéo de 3-4 minutes sur EPF. Ensuite, on demande à l'étudiant de faire une courte présentation résumant la vidéo et d'établir une liste de mots-clés qui y apparaissent. La vidéo en classe de FLE permet de découvrir du lexique en situation.



On peut aussi demander à l'étudiant de choisir une courte vidéo au sujet qui le passionne : la cuisine saine, les mangas, une série télévisée, une œuvre d'art ...


Maintenant que vous avez fait en sorte que vos élèves commencent à parler, le vrai défi sera de les faire s'arrêter !


Nos astuces vous plaisent ? Avez-vous d'autres idées ? Prenez quelques minutes pour nous faire part de vos expériences et de vos points de vue. Dites-nous ce qui fonctionne le mieux dans les commentaires.


A bientôt,

Agnès

ESPACEPROFFLE.COM




1 334 vues0 commentaire